Soulfuel sur le dragstrip.

Course de boxers pour grosses pointures.

Tout est dans le boxer : des pointures de la customisation comme Kimura, Hayden Roberts ou encore Jens vom Brauck ont conçu leurs propres interprétations originales sur les motos boxer modernes et les ont jetées dans la course. Brûler du soulfuel sur le dragstrip.

Tu remplis ton âme avec l'énergie abondante qui émane des motos, des pilotes et des spectateurs. C'est la définition du « soulfuel ».

Nate Kern

Motard de course

Spécialiste des flat tracks contre pilote de motocross. Sur la ligne de départ du dragstrip, deux pilotes qui n'ont pas peur de salir leur moto prennent leurs marques : Joy Lewis et Kengo Kimura. Ce sera leur première course de sprint. Avec des motos rutilantes sur de l'asphalte bien propre. Dès que Laura lève le drapeau de départ, ils jaillissent comme des boulets de canon. Quelques secondes plus tard, la course est déjà terminée et le sourire du vainqueur illumine le visage de Joy. Kengo vient la féliciter.

+ Lire la suite

Comme une voiture de sport des seventies

« Je suis content qu'elle n'ait pas décroché et qu'elle ne soit pas rentrée dans une botte de foin », plaisante Hayden Roberts, le mari de Joy, en caressant sa Scrambler. Le préparateur n'en était qu'à son premier Boxer. En général, il modifie les vieilles motos et a dû s'habituer à l'électronique du moteur moderne à quatre temps. « Je me suis peu à peu familiarisé avec et je me suis rendu compte que ça fonctionne de manière très simple. Chaque détail est bien réfléchi et les pièces sont imbriquées les unes dans les autres » ;

 

+ Lire la suite

Le préparateur a puisé son inspiration dans le style des voitures de sport BMW des seventies. La couleur dorée ainsi que le siège à damier sont un hommage à l'époque. « Le patron a pris beaucoup de décisions », dit Hayden en regardant sa femme. Ainsi, c'est Joy qui a signé le système d'échappement en blanc pur. Les rayures noires et blanches de son vernis à ongles font écho à son casque classique et au boîtier du phare avant du Scrambler. En matière de style, le couple de motards n'est pas né de la dernière pluie ; ils incarnent le look vintage mieux que quiconque.

+ Lire la suite

Scrambler en style Heiwa

Pour Kengo Kimura également, c'était une grande première avec les Boxers. En temps normal, sa spécialité, ce sont les motos vintage japonaises. Kengo-san est préparateur depuis 26 ans. Sa boutique de customisation, Heiwa Motorcycle, est l'une des meilleures du monde. Le style Heiwa se manifeste également sur sa transformation de la R nineT Scrambler : la ligne très fine, le petit réservoir, l'esthétique jusque dans les moindres détails. « C'était complètement nouveau pour moi – pas seulement BMW et le boxer », raconte-t-il.

 

+ Lire la suite

« En général, les clients ont quelque chose de très spécifique en tête. Mais chez BMW, ils ont juste dit : fais ce que tu veux avec ». Tout d'abord, Kengo-san a fait un long voyage d'essai sur la Scrambler R nineT afin de découvrir ce qui la distingue. Ce devrait être une moto Heiwa sans renoncer à la performance de l'original. « Au Japon, nous mettons toujours l'accent sur le design. Mais c'est aussi une question de performance et c'est donc tout à fait nouveau pour moi. »  

+ Lire la suite

Expresso et saucisse curry

La performance a la priorité absolue pour une personne : Nate Kern. Authentique mordu de la vitesse, le célèbre motard américain ne se laisse jamais distancer d'un mètre, qu'il soit contre un champion du monde comme Kevin Schwantz ou contre un spécialiste des flat tracks comme Joy Lewis. Malgré cela, il ne boude par pour autant son plaisir sur le dragstrip. « Le fait d'y prendre du plaisir fait qu’on est encore plus rapide », affirme-t-il. Puis il prend ses marques sur la ligne de départ, montre les dents, fait vrombir son moteur et tend la main gauche derrière lui comme un aileron. « C'est pour l'aérodynamique », explique-t-il après coup.

 

+ Lire la suite

Nate captive le public. Personne ne reçoit autant d'applaudissements que lui lorsqu'il entame son tour d'échauffement. Et personne non plus ne reçoit autant d'accolades. Il a tout pour lui : rapide, drôle et très motivé. Qu'est-ce qui le motive » « Les saucisses curry. Ça, c'est une belle motivation ! J'adore les saucisses curry. Je me dis toujours : si tu gagnes, tu auras droit à une saucisse curry. Et ça marche ! » Un autre conseil secret pour devenir aussi rapide que lui ? « Je bois un expresso avant. »  

+ Lire la suite

La première R nineT Scrambler modifiée

On vérifie le son. Le vrombissement du boxer. Jens vom Brauck regarde fixement les 200 mètres face à lui. Il connaît cette piste – il l'a déjà faite un nombre incalculable de fois. Il est l'un des nombreux préparateurs réputés qui viennent présenter leurs dernières créations au Glemseck 101, pour rechercher de l'inspiration mais surtout pour participer au sprint. Le Boxer est un terrain inconnu pour Jens. Il a été le premier à modifier la R nineT Scrambler, mais n'a pas hésité à ajouter sa propre signature personnelle : un design à la fois stylé et fonctionnel.

+ Lire la suite

Le plus gros problème était le réservoir, qui est maintenant beaucoup plus fin et mesure 6 centimètres de moins que l'original. Tout ce qui concerne l'interprétation JvB de la scrambler semble réduit et minimaliste. « J'essaie toujours de laisser beaucoup de choses de côté. La performance et l'esthétique vont main dans la main. Je ne construis rien qui ne peut pas être monté plus tard. » Il montre la facilité de conduite sur la dragstrip. « Quand le drapeau est levé, tout ce que tu veux faire c'est poser ton pied vers le bas et de t'amuser » ; dit-il. L'ambiance est brûlante. Le soulfuel coule à flot.

+ Lire la suite

R nineT Scrambler

Heritage

Pour en savoir plus
D'autres histoires susceptibles de t’intéresser.