BMS-X détecte une roue arrière qui tourne en comparant les vitesses de la roue avant et de la roue arrière à l'aide de capteurs ABS et de données mesurées par le capteur de lacet (capteur d'inclinaison). Dans ces cas, la commande moteur déclenche une réduction correspondante du couple d'entraînement en réduisant la position d'allumage, en intervenant au niveau de l'injection de carburant et en influençant la position de la vanne d'étranglement.
Contrairement aux systèmes ASC précédents de BMW Motorrad, la position inclinée est également déterminée à l'aide d'ensembles complexes de capteurs et prise en compte dans le comportement de régulation avec le contrôle de traction DTC. Le DTC est associé individuellement à chaque mode de conduite différent, assurant ainsi en permanence une sécurité maximale de conduite.
Bien que le contrôle de traction DTC offre un soutien précieux et constitue un énorme avantage en termes de sécurité pour le conducteur pendant l'accélération, il ne peut, tout comme l'ABS, redéfinir les limites de la physique. Il est cependant possible de dépasser ces limites en raison de mauvais jugements ou d'erreurs de conduites qui, dans les cas extrêmes, peuvent occasionner une chute. Le DTC t'aide cependant à faire un usage plus satisfaisant et, surtout, plus sûr des options de conduite dynamique. Toutefois, pour les exigences particulières, par ex. pour un usage racing, le DTC (Dynamic Traction Control) peut être désactivé séparément.
+ Lire la suite

Encore plus de technologie en détail