L'action d'amortissement est adaptée à la manœuvre en cours et aux conditions de surface de la route en quelques millisecondes via des valves de contrôle actionnées électriquement, en se basant sur les paramètres mesurés par des capteurs. La HP4 offre, par exemple, un réglage d'amortissement optimisé pour les pilotes dans toutes les situations de conduite, en traitant les chocs à ondes courtes et longues provenant de la route à la quasi-perfection, permettant ainsi une traction et une sécurité maximales. Le DDC réagit automatiquement aux manœuvres de course comme le freinage, l'accélération ou les virages en garantissant un contact parfait avec le revêtement de la chaussée.
Le DDC fournit des informations et fonctions avancées telles que l'affichage du menu de configuration DDC. Avec cet outil, les pilotes sélectionnent une des trois configurations d'application pour les réglages de base « Comfort », « Normal » et « Sport » en appuyant sur une seule touche – entièrement selon leurs propres besoins individuels et les exigences de la section de route concernée.
Le menu de configuration permet d'adapter l'amortissement de façon encore plus précise selon les besoins du pilote. Comme avec le calibrage mécanique, la suspension peut être configurée pour être plus souple (-7) ou plus rigide (+7). La précontrainte (précharge du ressort) est ajustée manuellement en utilisant une clé à fourche de 17 mm.
Avec les modes « Rain » et « Sport », la configuration du DDC se concentre sur une action d'amortissement intégrale et agréable, comme cela est nécessaire sur les routes de campagne ou sur les surfaces au revêtement imparfait. Avec les modes « Race » et « Sport », la configuration du DDC est adaptée pour viser la performance et prend en charge un style de conduite très sportif, en particulier sur le circuit de course. L'adaptation des amortisseurs est rigide et fournit aux pilotes un retour clair sur la situation de conduite à tout moment.
Avant de démarrer le trajet, ou de mettre en marche l'allumage, un contrôle du système est réalisé et le flux d'informations du contrôle du moteur, du capteur d'angle de lacet et du capteur de course du ressort provenant du système DDC (Dynamic Damping Control) est activé. L'unité de commande DDC traite une multitude d'informations relatives à la conduite dynamique comme la course du ressort arrière, la vitesse de la moto et la position de la commande de bypass. En plus, le capteur d'angle de lacet DTC fournit des informations sur l'inclinaison de la moto ainsi que d'autres paramètres.
Les deux jambes des fourches inversées DDC ont une structure identique et diffèrent uniquement sur ce qui se passe à l'intérieur du tube fixe et du tube d'immersion. Le mécanisme de réglage pour la précontrainte (précharge du ressort), qui peut varier de 15 mm (RR 20 mm), est situé à l'intérieur du tube droit de la fourche. La valve responsable de l'accumulation dynamique de la force d'amortissement est logée, avec les connexions électriques, dans la cartouche d'amortisseur à l'intérieur du tube gauche de la fourche. La zone de compensation située dans la partie inférieure du tube gauche de la fourche est hautement pressurisée avec du gaz et reçoit le volume d'huile déplacé par la tige de piston d'amortissement dans la cartouche fermée.
L'amortissement de la fourche télescopique est activé de façon holistique et standard et n'est pas séparé en fonction des phases de compression et de détente. Le nouvel élément de suspension DDC est vissé sur le cadre à l'aide d'un insert en alliage que l'on appelle un coulisseau. La moto est livrée avec un insert de 0 mm. En utilisant les deux inserts inclus (1,5 mm et 3 mm), il est possible de relever ou d'abaisser l'arrière du véhicule et d'adapter rapidement la géométrie de la suspension en fonction des conditions de la route abordée et des exigences individuelles du pilote. Si un autre coulisseau est utilisé, le capteur de course du ressort arrière devra être calibré en conséquence via le menu de configuration. À l'avant, la hauteur du châssis est adaptée comme d'habitude via la fixation du pontet de fourche.
+ Lire la suite

Encore plus de technologie en détail