Le cœur.

Le cœur.

Pour la première fois, la technologie ShiftCam BMW est appliquée à un moteur de la série BMW Motorrad –,une technique consistant à moduler le calage de distribution et la levée des soupapes dans la phase d’admission. Au cœur de cette technologie se trouve un arbre à cames monobloc comportant deux paires de cames par soupape actionnée : une came à charge partielle et une came à pleine charge, chacune avec une géométrie de came différente et de conception optimale.

+ Lire la suite

Une interaction ingénieuse.

Une interaction ingénieuse.

Tandis que la came à charge partielle a été développée pour réduire la consommation et optimiser un  fonctionnement doux , la came à pleine charge est optimisée pour la performance. Un décalage axial de l’arbre à cames d’admission actionne les soupapes d’admission en fonction du régime  du moteur et de l’intensité de la charge, soit  avec la paire de cames à charge partielle ou soit à pleine charge. Ce décalage –  ainsi l’utilisation de la charge partielle ou pleine - est amorcée  par un système de décalage sur l’arbre à cames et l’engagement d’un actionneur électromécanique.

+ Lire la suite

Combustion efficace.

Combustion efficace.

Une géométrie de cames différente entraîne également une variation des  soupapes d’admission. Tandis que la came à pleine charge produit une levée maximale des soupape, la came à charge partielle produit une diminution réduite de la levée des soupapes. En ce qui concerne la came à charge partielle, les cames d'admission des soupapes d’admission gauche et droite diffèrent quant à la course et à l’angle. Ce déphasage cause une ouverture différée et plus ou moins grande des deux soupapes d’admission. L'avantage de ce décalage de phase réside dans le fait que le mélange air-carburant pénètre dans la chambre de combustion plus efficace et brûle efficacement – ce qui se traduit  par une utilisation optimale du carburant.

+ Lire la suite

Alimentation en huile optimale, injecteurs de carburant optimaux.

Alimentation en huile optimale, injecteurs de carburant optimaux.

En  augmentant la puissance et le couple, on optimise également  l'alimentation en huile. Les deux pistons sont refroidis par le bas par pulvérisation d'huile. De plus,e système de lubrification est équipé d'une prise d'huile variable – les concepteurs ont assuré une alimentation en huile optimale dans toutes les conditions et tous les modes de conduite. En outre, le système de régulation  numérique du moteur BMS-O est également nouveau. Ses principales caractéristiques sont l'injection séquentielle complète, la configuration compacte et le faible poids. La préparation du mélange est assurée par une injection électronique dans le corps du papillon à ouverture de 52 mm. Les nouveaux injecteurs à double jet soutiennent une norme de course encore plus élevée et des valeurs d'émission encore meilleures.

+ Lire la suite

L'arbre intermédiaire compense les vibrations.

L'arbre intermédiaire compense les vibrations.

Comme avec le précédent moteur bicylindre Boxer, un arbre d'équilibrage synchronisé avec la vitesse de rotation du vilebrequin élimine également les vibrations indésirables dans le nouveau groupe motopropulseur. L'arbre d'équilibrage est conçu comme un arbre intermédiaire creux dans lequel l'arbre d'embrayage fonctionne simultanément. Le  nouvel entraînement fonctionne alors en souplesse et avec peu de vibrations sur toute la plage des régimes du moteur. Les caractéristiques de base spécifiques  du robuste moteur bicylindre Boxer demeurent, tandis que les performances témoignent de sa puissance : dans la nouvelle génération, le moteur bicylindre Boxer  développe  une puissance maximale de 100 kW (136 HP) et une cylindrée de 1254cm3 .

+ Lire la suite

Plus de technologie en détail.